04/03/2018

"Marianne Faithfull" par Sandrine Bonnaire


Some more Anglo-French love...

Very honest, up to blunt sometimes, dialogue between an artist and an actor.
Odd, confused at some point, but mainly very direct.


Marianne Faithfull - Fleur d'âme


On ARTE:

https://www.arte.tv/fr/videos/067097-000-A/marianne-faithfull-fleur-d-ame/






Par Sandrine Bonnaire, ce portrait sensible de Marianne Faithfull, ex-égérie du Swinging London devenue musicienne accomplie, capte le formidable élan de vie qui a permis à cette femme libre de survivre à tous les excès.



Marianne Faithfull. Photograph: Michael Ochs Archives

Repérée à 17 ans par le manager des Stones, alors qu'elle s'extirpe à peine d'un pensionnat catholique, Marianne Faithfull enregistre "As Tears Go By" et devient une star. Figure du Swinging London, cette jeune fille qui allie délicatesse et sex-appeal devient la compagne de Mick Jagger et partage la vie tumultueuse du groupe, ses excès, le scandale, la pression médiatique et la drogue. Après avoir rompu avec Jagger en 1970, elle veut mettre en application le programme délirant du Festin nu de William S. Burroughs, et mène plusieurs années une vie de SDF et de toxicomane. Mue par une réelle passion pour la musique, elle finira par trouver son style en composant des albums de plus en plus personnels, se débarrassant peu à peu de ses lisses atours de jeune fille pour devenir une fascinante chanteuse à la voix rauque, assumant ses choix et ses fêlures.

Humour inoxydable
Toujours directe, Marianne Faithfull avoue sans détour à Sandrine Bonnaire qu'un film sur elle-même ne l'emballe pas : "Mais je ferai de mon mieux. Je serai honnête", promet-elle. Déjà rompue à l'exercice du portrait avec Jacques Higelin par Sandrine Bonnaire – Ce que le temps a donné à l'homme, l'actrice et réalisatrice cerne avec sensibilité son rétif sujet, montrant les moments de lassitude et d'humeur ou la crainte de faire remonter des souvenirs douloureux, ce qui ne donne que plus de prix aux instants où Marianne Faithfull se livre avec la plus grande générosité. Grâce à ces émouvants entretiens et à un poétique montage d'archives, Sandrine Bonnaire parvient à capter l'élan de vie et la force créatrice qui a permis à la chanteuse de s'accomplir artistiquement, malgré la misogynie qui sévissait dans les sixties, et de survivre aux excès et aux coups du sort. Le portrait d'une femme libre, à la sensibilité à fleur de peau et au sens de l’humour inoxydable.

-

Disponible du 26/02/2018 au 08/03/2018
Disponible en direct : Oui
Prochaine diffusion : samedi 31 mars à 06h15


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire