11/12/2014

3615. Art and street art.


Recent work, new project by 36.15 

Tempest sonata, mvt 3




Hors-propos asémique




Number 1




Blacks and whites






Let it bee





General impressions

Exhibition on November 20, 2014, @ Atelier de Fond de Cour



Surimpression



In mind




Colours and writing




Signature



"Je jette sur le mur les pages d'un livre que j'écris au fur et à mesure. L'écriture ne véhicule pas de sens, à part celui du mouvement.

Je jette sur ce mur les pages d'un roman dont l'histoire est celle d'une énergie, combinée à une gestuelle, d'une obsession textuelle.

Les personnages sont joués par ces cris muets.
Écrits muets. L'art immédiat.
Dont le medium exprime, par son flux saccadé, les rimes entrelacées des pleins et des déliés.

Ductus dicté d'instinct pour ma main, à dessein".


--

More here:

Déchiffrez des lettres

http://geogaz1.wix.com/36-15#!a-propos/c10fk

"Son nom, qu’il signe d’abord timidement à la pointe d’une craie, il le reprend de son fanzine : il écrit d’abord 36.15 FUN, puis se débarrasse des lettres, pour n’être plus qu’un numéro. Les autocollants et affiches peintes sont ses media principaux, mais bien vite il fait la connaissance d’espagnols, le collectif Hartos De Arte à travers internet, qui l’invitent à rejoindre leurs rangs. Avec eux ainsi qu’avec quelques autres collectifs, il partira à la conquête de murs dans les terrains vagues et autres lieux désaffectées… En parallèle de ces activités, il déploiera un style dichotomique, partagés entre un goût prononcé pour la calligraphie et un amour de la dérision. On retrouve toujours dans son discours et ses techniques, un goût immodéré pour les techniques à l’ancienne, du copy-art à la linogravure, en passant par la calligraphie, la sérigraphie et la photographie argentique : de ces media ; il tire une production dont il trouve un charme certain dans les imperfections, les erreurs, le grain, les coulures, les accidents qui selon lui, ont une âme".

http://geogaz1.wix.com/36-15

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire