13/11/2015

Théâtre : Retour à Koltès et à la guerre d'Algérie


Ce soir à Vitry :


LE RETOUR AU DÉSERT


Bernard-Marie Koltès / Arnaud Meunier - La Comédie de Saint-Étienne

Une comédie féroce et noire sur fond de revenants, de mémoire interdite et de bourgeoisie déliquescente.

Après quinze ans passés en Algérie, Mathilde revient dans son village de province et sème la zizanie dans la maison de son frère, Adrien, petit bourgeois régnant en maître incontesté sur les siens. 

Elle semble fuir ce qu’on appelle alors les « événements d’Algérie » et vient récupérer son dû : la moitié des biens familiaux détenus par son frère.

Sur un rythme implacable, l’écriture - portée notamment par Catherine Hiegel et Didier Bezace - se joue de tous les registres, passant de la fantaisie onirique à un comique digne des pièces de boulevard. Mais le rire se veut toujours jaune, incisif et grinçant. Il montre la lâcheté, le racisme, la bêtise et l’incapacité à dire l’amour, sans juger, en se tenant juste assez à distance pour mieux les disséquer.

Au début des années 80, les textes de Bernard-Marie Koltès apportaient une bouffée d’oxygène à l’univers théâtral. Mis en lumière par Patrice Chéreau, il est rapidement devenu un auteur contemporain essentiel. Arnaud Meunier s’empare de son théâtre comme d’un rempart face au retour des populismes et des nationalismes, face au repli sur soi.
Théâtre Jean Vilar
1 place Jean-Vilar, en face de l'Hôtel de Ville

http://www.theatrejeanvilar.com/
NAVETTE AR GRATUITE PARISDépart à 19h, Place du Châtelet, devant le café Le Sarah Bernhardt, angle de l'avenue Victoria. Réservation indispensable au 01 55 53 10 60.

--

Article à venir.


--

Et en janvier au Théâtre de la Ville à Paris :

 THÉÂTRE DE LA VILLE

DU 20 AU 31 JANVIER 2016 

BERNARD-MARIE KOLTÈS AUTEUR
ARNAUD MEUNIER METTEUR EN SCÈNE
LE RETOUR AU DÉSERT  création 

RELATIONS TROUBLES
Catherine Hiegel et Didier Bezace dans l’écriture acérée et narquoise de Koltès.

De retour d’Algérie, au moment où le pays devient indépendant, Mathilde arrive chez son frère, propriétaire d’une usine. Et Bernard-Marie Koltès s’en donne à cœur joie dans le portrait acéré et narquois d’une bourgeoisie qui tire le rideau sur son passé colonialiste, refoule toute forme de culpabilité, revendique la bonne conscience comme un bien familial, au même titre que l’usine, le nom, la maison. Parce qu’il est lié à l’Algérie où il a fait de nombreux séjours, Arnaud Meunier est particulièrement attaché à cette pièce qui met en lumière « nos relations troubles avec notre ancien département » tout comme « notre relation à l’autre, aux étrangers, à l’immigration ». C’est dire si le temps est venu de la faire à nouveau entendre, portée par une troupe réunie autour de Catherine Hiegel et Didier Bezace.

Colette Godard


DIMANCHE 24 JANVIER - 17H15
Théâtre de la Ville
Autour de "Le Retour au désert"
 avec Arnaud Meunier et l'équipe artistique, à l'issue de la représentation de 15H.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire