10/11/2015

WAHA dans les Balkans pour aider les réfugiés



10.Novembre

WAHA s'est déployé dans les Balkans pour répondre à l'afflux de réfugiés

Face à l'afflux de réfugiés venant du Moyen-Orient vers l'Union Européenne, WAHA International a déployé ses activités médicales et sanitaires dans les Balkans, en particulier en Serbie et en Croatie, mais aussi en Macédoine.
La situation des réfugiés arrivant dans les Balkans présente de nombreux défis.
WAHA International contribue à répondre au surcroît de besoins suscité par cette crise en Europe, en partenariat avec l’association française la Chaîne de l’espoir.
La Serbie se trouve notamment dans une position stratégique, sur la route de migrations vers l’Union européenne. Après la fermeture par la Hongrie de sa frontière avec la Serbie, la Croatie est ensuite devenue la principale destination des réfugiés en quête d’un chemin vers l’Allemagne.
La Serbie s’est révélée le pays le plus accueillant dans cette traversée des Balkans mais est dépassée par le nombre d’arrivées.
Les opérations de WAHA en Serbie ont commencé le 14 septembre, en Croatie le 17.
En octobre, elles se sont étendues en Macédoine. En novembre, nous prévoyons d’intervenir également en Slovénie.
Nous avons pu apporter une aide médicale à plus de 1000 patients en Croatie, où nous sommes présents dans 4 localités différentes, et plus de 9000 en Serbie, sur 5 localités.
Les actions de WAHA ont été particulièrement réactives dans le centre d'accueil de Miksaliste, en Serbie, ainsi qu'à Hogros à la frontière hongroise.
Le but principal de nos actions reste de se coordonner avec les autorités locales et non de mettre en place un système de gestion sanitaire parallèle. WAHA est ainsi membre du réseau de santé organisé conjointement par le Ministère de la Santé serbe et le HCR, ainsi que Médecins sans Frontière (MSF) et le Danish Refugee Council (DRC).

--
Plus de détails sur les actions de WAHA en Europe :
Alors que de plus en plus de réfugiés tentent de rejoindre l'Union européenne, WAHA International travaille en partenariat avec l’association française La Chaîne de l’espoir, via un financement fourni par ECHO, le service d’aide humanitaire de l’Union européenne.
WAHA International a depuis septrembre 2015 mis en place son action la plus importante en Europe, notamment en Grèce et dans les Balkans. Elle offre des soins médicaux aux réfugiés et notamment aux femmes et enfants, le long de la longue route que doivent traverser la plupart d'entre eux.
Depuis le début de l'année 2015, plus de 700 000 personnes ont traversé la mer Méditerranée, sur des embarcations peu sûres, poussées par le caractère désespéré de leur situation dans leur pays, en guerre ou en proie à de grandes violences et à la misère. Certains fuient également des persécutions.
D'Izmir en Turquie, d'où partent un grand nombre de réfugiés, aux îles grecques de Lesbos, Samos et Chios, en passant par les pays des Balkans (Macédoine, Serbie et Croatie, principalement), WAHA s'assure que tous les réfugiés reçoivent les soins médicaux essentiels et un soutien en matière de d'hygiène et nourriture.
WAHA International dispose d'un réseau des cliniques mobiles et travaillent en collaboration avec des organisations locales et nationales, ainsi qu'avec les autorités des pays traversés et le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l'ONU (HCR).
Depuis septembre, nous avons fourni de l’aide médicale à plus de 10 000 réfugiés, pour la plupart des hommes et des enfants.
A partir de novembre, WAHA renforcera également sa présence en Turquie, en Macédoine et en Slovénie.
--
WAHA International se félicite d’avoir été très réactif dans cette crise d’arrivée des réfugiés en Europe. Nous avons travaillé de près avec le HCR, les autorités locales et les sociétés civiles des pays concernés. Avec l’arrivée de l’hiver et la baisse à venir des températures, de nouveaux défis apparaissent. Une campagne de vaccination des enfants va être mise en place.
Il sera nécessaire d’améliorer et renforcer les équipes de santé et les structures sanitaires mobiles. WAHA International va notamment distribuer des vêtements chauds et des couvertures thermiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire