26/04/2017

BRISTOL A LA BELLEVILLOISE (le 10 mai) ET AU CENTQUATRE (le 14)


Bonjour à tous,

comment allez-vous?

Pour changer un peu des obsédants et lourds débats politiques du moment...
Quelques nouvelles rencontres, nouvelles infos... 



Je serai à La Bellevilloise le mercredi 10 mai de 18h à 20h, avec deux autres journaliste: Yaël Hirsch, fondatrice de Toute la Culture, et Christian Eudeline, spécialiste de l'histoire de la musique punk. 
L'adresse : 19-21 Rue Boyer, 75020 Paris

Le but est d'aborder l'influence du post-punk en Grande-Bretagne, et notamment à Bristol.

Cela nous mènera à parler du métissage en musique, du rôle de l'histoire dans le changement culturel et de la contestation en art, bien évidemment.
De leur engagement pour la tolérance, pour les droits des Palestiniens, pour le sort des réfugiés, pour la mémoire de l'esclavage à Bristol...

Et bien sûr nous reviendrons sur le mouvement street art britannique, de 3D à Banksy, en passant par Nick Walker et Inkie.

Evénement Facebook :

https://www.facebook.com/events/1903190853229657/


Rendez-vous le mercredi 10 mai pour une discussion sur l’évolution de la musique britannique depuis la fin des années 1970s et son rôle dans le changement social du pays à la Bellevilloise.

Thème de la discussion : les influences punk et reggae sur la ville de Bristol

Intervenants :
– Mélissa Chemam, journaliste indépendante et auteur du livre En dehors de la zone de confort – De Massive Attack à Banksy, consacré à la scène de la ville anglaise de Bristol,

– Christian Eudeline, journaliste musique et auteur de plusieurs livres sur l’histoire de la musique punk dont Nos Années Punks (Denoël, 2002).

La discussion sera animée par Yaël Hirsch, fondatrice et directrice du site Toute La Culture.

Les invités aborderont l’influence du post-punk en Grande-Bretagne, et plus particulièrement à Bristol et l’album Mezzanine de Massive Attack, qui en 1998, fit ressortir du passé l’élan post-punk qui avait marqué le pays de 1977 à 1985.

Ils parleront de Massive Attack, Tricky et Portishead, mais aussi de leur prédécesseurs à Bristol (Le Pop Group, les Glaxo Babies, Black Roots, le Wild Bunch), de leurs inspirations (Bob Marley, The Specials, The Clash, Stiff Little Fingers mais aussi la Motown, David Bowie et les Beatles) et bien d’autres !
Ils reviendront aussi sur le mouvement graffiti britannique, né au début des années 1980 et influencé par l’énergie punk…








-

J'organise aussi une discussion plus large sur l'évolution de la musique britannique depuis les années 1970s et son rôle dans le changement social du pays :
 à la Librairie Le Merle Moqueur, au CENTREQUATRE, Paris 19e, 
le dimanche 14 mai à partir de 16h.
L'adresse : 104 rue d'Aubervilliers 75019 Paris

Avec Marjorie Hache, de Ouï FM et Jérémie Kroubo Dagnini, chercheur et spécialiste du reggae.

Thème de la discussion : la scène alternative britannique depuis les années 1980.
Influences du reggae sur la scène musicale britannique jusqu'au trip-hop, et notamment à Bristol.

Présentation de la librairie :

https://www.lemerlemoqueur.fr/rencontres/11797/

Evénement Facebook :

https://www.facebook.com/events/407872096262313/

La scène alternative britannique
Le dimanche 14 mai 2017 à 16h00 , Librairie du 104
Le dimanche 14 mai, à 16h, nous accueillerons un débat au Merle moqueur du 104. En compagnie de Mélissa Chemam, auteure et journaliste, de Marjorie Hache, journaliste, et de Jérémie Kroubo Dagnigni, chercheur, nous échangerons autour de la scène alternative britannique des années 1990 à nos jours.
Il sera d'abord question du groupe Massive Attack, groupe de rock anglais originaire de Bristol, sur lequel Melissa Chemam a écrit un ouvrage de réflexion : "En dehors de la zone de confort, de Massive Attack à Banksky) (éd. Anne Carrière). Le débat pourra ensuite être élargi à la scène alternative britannique, qui a également été marquée par d'autres influences comme les courants punk et post-punk, avec des groupes comme Primal Scream et Young Fathers, tous deux écossais et proches de Massive Attack.
Aux côtés de Melissa Chemam lors de ce débat : Marjorie Hache, journaliste pour Ouï FM et Jérémie Kroubo Dagnigni, chercheur et auteur spécialiste des musiques populaires jamaïcaines.
Rendez-vous le dimanche 14 mai à 16h pour un débat chaleureux, passionnant... et rock'n'roll.
- Melissa Chemam est journaliste depuis 2004, passée par Paris, Prague, Miami, Londres, Nairobi et Bangui avant d’atterrir à Bristol, Elle est allée à la rencontre de tous ces artistes, chez eux, et sur les routes qu’ils parcourent. Elle a notamment travaillé avec Canal +, France 24, la BBC (en Angleterre), World Food Programm, le Figaro, Rfi, Radio France ou Die Welle (en Allemagne).
- Franco-écossaisement vôtre, Marjorie Hache est née à Edimbourg et a grandi entre la France et l’Écosse. Elle a même été sevrée au whisky et aux escargots (Fact !). Grande fan de OÜI FM pendant ses années collège-lycée, c’est à Londres et à Glasgow qu’elle fera ses débuts radiophoniques. Ces années Glaswegiennes lui permettront d’apprendre à interviewer des artistes, organiser des soirées, et surtout croiser beaucoup de rock stars ! Elle pose ses valises à OÜI FM en octobre 2012 pour partager du bon son rock en provenance de Grande-Bretagne avec UK Beats.
- Jérémie Kroubo Dagnigni est docteur en langues, littératures et civilisations anglo-saxonnes de l'Université Bordeaux 3. Il est spécialiste des musiques populaires jamaïcaines et l'auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet. Il donne régulièrement des conférences en France et à l'étranger. Il est désormais chercheur associé au Centre d'Etudes Politiques Contemporaines (CEPOC), composante du laboratoire POLEN (POuvoirs, LEttres, Normes) à l'Université d'Orléans.

-

J'espère vous y voir et n'hésitez pas à partager.

Pour infos, le livre paraîtra au Royaume-Uni en septembre 2017.

A bientôt,
melissa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire