04/01/2013

Liberté de la presse : Nicolas Bedos sur la RTBF


Interview 04/01/13 : NicolasBedos

RTBF


"Je suis un vecteur de liberté" et "l'un des meilleurs journalistes du moment", se dit-il, "mon livre marche parce que je ne me suis pas beaucoup trompé" et que "personne n'a ma liberté". Mais le chroniqueur ajoute : "je vais m'émasculer car je m'épuise"... et s'exposer ainsi risque de coûter cher au future grand acteur et réalisateur qu'il devient.

Il parle également de la Belgique, de l'humour belge et de l'exil fiscal, avec un ton des plus nonchalants et ultra-arrogants, mais citant sa propre "modestie" car "les vrais arrogants" ne pourraient pas en dire autant avec un tel orgueil et second degré en même temps... Je résume.

Parlant de l'état de la presse en France, il déclare : "j'ai honte", des journalistes, de la presse, même de Franz-Olivier Giesbert, son ami et allié. De plus, "personne ne pense" en France, les "intellectuels sont grotesques", "Glucksman et BHL"? "totalement illégitimes"... "On manque de nourriture responsable intellectuellement"! ajoute-t-il. 

"Entre L'Express, Le Point, les grandes émissions de débat et Voici, il n'y a aucune différence, ils veulent vendre du papier". 

Pour écouter - ici :

 http://www.rtbf.be/radio/podcast/player?id=1788617&channel=lapremiere

--
Alors, d'accord?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire